Convention du Personnel

Entre le Conseil National du Patronat du Bénin (C.N.P. – Bénin)

d’une part

Et

- la Confédération des Syndicats Autonomes du Bénin (CSA-BENIN)

- la Confédération Syndicale des Travailleurs du Bénin (CSTB)

- l’Union Nationale des Syndicats de Travailleurs du Bénin (UNSTB)

- la Centrale des Syndicats de Secteurs Privé et Informel du Bénin (CSPIB)

- la Confédération Générale des Travailleurs du Bénin (CGTB)

d’autre part

Il a été convenu ce qui suit :

P R E A M B U L E

Les organisations syndicales ci-dessus énumérées, représentant les employeurs et les travailleurs de la République du Bénin ;

Convaincues de la nécessité de fonder les relations de travail entre les Employeurs et les Travailleurs relevant de leurs organisations respectives sur des bases saines et rationnelles ;

Soucieuses de promouvoir la paix sociale et d’éviter les conflits préjudiciables à l’intérêt des partenaires sociaux ;

Persuadées de la valeur constructive d’un dialogue libre entre les Employeurs et les Travailleurs dans le respect et l’intérêt de la collectivité toute entière, en vue de résoudre toutes les difficultés qui peuvent survenir dans leurs relations professionnelles et cela par une participation de toutes les parties ;

Désireuses d’œuvrer pour le progrès économique et social qui constitue l’objectif primordial des Employeurs et des Travailleurs au même titre que les Autorités du Pays ;

Affirmant leur commune détermination d’œuvrer en vue du développement économique et d’une juste répartition du revenu national garantissant aux travailleurs, l’amélioration de leur niveau de vie et une part équitable dans les revenus des entreprises en fonction de l’expansion de la production et de l’accroissement de la productivité ;

S’engageant à agir conjointement pour arriver à déterminer les rémunérations des travailleurs sur une base conventionnelle compte tenu des données de l’économie nationale et en fonction des résultats des entreprises et de la conjoncture ;

Soucieuses d’améliorer le niveau de vie des travailleurs et leurs conditions de travail notamment :

- Par l’institution d’encouragement à la productivité et d’accessoires de salaires, les rémunérations devant être fixées d’un commun accord, compte tenu du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti ;

- Par la rationalisation et le développement de la formation professionnelle, par la fixation d’un commun accord, d’une classification professionnelle tenant compte de la spécialisation effective des travailleurs ainsi que le classement individuel de ces derniers dans les différentes catégories professionnelles en vue de favoriser la carrière des travailleurs et leur promotion dans les catégories supérieures ;

- Par l’amélioration des conditions de travail, le développement de l’hygiène et de la sécurité au travail ;

- Par le développement des œuvres sociales en vue de promouvoir le bien-être des travailleurs et de leurs familles.

Pour réaliser ces objectifs, lesdites organisations syndicales des Employeurs et des Travailleurs énumérées ci-dessus ont conclu la convention collective ci-après et s’engagent, en même temps, à donner corps dans les différentes conventions particulières aux principes ci-dessus énoncés.